Mon profil


Première mesure du rayon de la Terre

publié le 9 novembre 2013

La première effectuée en astronomie a été conçue au iiie siècle av. J.-C. par Ératosthène.

Son calcul est simple : le Soleil est si éloigné que ses rayons arrivent parallèlement en tout point de la Terre.

Ératosthène a lu qu’à Syène, les rayons tombent verticalement dans un puits à midi (solaire), le jour du solstice d’été. Cela veut dire que le Soleil passe par le zénith, il n’y a alors pas d’ombre. Plus au nord, au même moment, les rayons atteignent Alexandrie sous un angle non nul, qu’il .

L’angle mesuré est de 1/50e de cercle.

Cela signifie que la de la est cinquante fois plus grande que la distance Syène-Alexandrie.

Ératosthène avait lu également que les caravanes de chameaux partant de Syène mettaient cinquante jours pour arriver à Alexandrie en parcourant cent stades par jour. Il calcula que la distance entre les deux villes de la vallée du Nil était de 5 000 stades. Le stade équivaut à 158 m.

Par la de l’ombre portée par ces objets de hauteur connue situés en deux points de latitude différente, il trouve la valeur de 250 000 stades (soit 39 500 km) pour la longueur du méridien, c’est-à-dire lacirconférence terrestre. Cette mesure est exacte à 2 % près. Il en déduisit le de la .


Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mesure des distances en astronomie de Wikipédia en français (auteurs)

Partagez cet article